Ce blog est entièrement consacré au polar en cases. Essentiellement constitué de chroniques d'albums, vous y trouverez, de temps à autre, des brèves sur les festivals et des événements liés au genre ou des interviews d'auteurs.
Trois index sont là pour vous aider à retrouver les BD chroniquées dans ce blog : par genres, thèmes et éditeurs.
Vous pouvez aussi utiliser le moteur de recherche interne à ce blog.
Bonne balade dans le noir !

dimanche 15 mars 2020

Une Aventure de Mystère et Boule de Gomme, par Le Gouëfflec et  Malma (Delcourt)


Boule de Gomme est un jeune homme plein d’avenir, surtout depuis qu’il a choisi de partir pour la grande ville, où la vie va s’ouvrir à lui, exaltante, trépidante, enthousiasmante, bref, toutes sortes de choses qui se terminent par ante. Enfin, ça c’est que raconte Boule de Gomme à sa chère maman pour ne pas qu’elle s’inquiète , parce qu’en fait, la nouvelle vie citadine du fiston est plutôt angoissante et désespérante… Jusqu’à ce qu’une petite annonce saute littéralement au visage de Boule de Gomme : on recherche un domestique discret et efficace. Mais qui est-donc ce « on » ? Notre futur majodorme va vite le découvrir et rencontrer son nouveau patron, le Baron Mystère, qui le reçoit dans un charmant hôtel, euh… particulier. Un homme qui cultive le secret et ne tolère pas la moindre intrusion dans sa vie privée. Et qui pour engager son majordome lui fait passer un test imparable : la préparation d’une matelote de lotte, une épreuve que Boule de Gomme passe avec succès. Le voici donc au service de son mystérieux châtelain, qui se retire régulièrement dans son immense bibliothèque, où il reçoit de temps à autre une non moins mystérieuse Miss Cornette. Voilà qui pique la curiosité du majordome qui va réussir à pénétrer dans la pièce interdite…


On connaît le talent d’Arnaud Le Gouëfflec pour les histoires originales basées sur des personnages et fait réels (J’aurais ta peau Dominique A, Le Chanteur sans nom, Lino et l’Oeil de verre...), et c’est du côté des premiers héros populaires qu’il lorgne cette fois, avec cet hommage non-déguisé à Rocambole, pour le côté échevelé de cette aventure, ou Fantômas, pour le côté étrange et mystérieux de l’affaire… Son duo de choc majordome un peu rondouillard et maître grand et sec n’est pas non plus sans rappeler Holmes et Watson, ou même Harry Dickson et son fidèle Tom Wills. C’est plus du reste un univers digne de celui de Jean Ray dans lequel nous invite à plonger les auteurs, avec ces décors fantasmagoriques, ces boutiques et bicoques biscornues, ces personnages aux trognes pas possibles : le dessin de Pierre Malma est étonnant, quand il n’est pas par moment tout simplement magique. On est en fait assez proche de l’univers poétique de Fred… avec des touches d’Edika (si!) dans certaines mimiques et rictus des personnages.

 
 Le duo d’auteurs - brestois – avait déjà oeuvré ensemble pour la revue – brestoise – Casiers, dans ce registre « policier » avec un récit de 10 pages « Le Diamant Bleu », déjà assez goûtu. Il ressuscite avec cette première aventure deux héros créés par le scénariste il y a plus de 20 ans, pour le fanzine Le Phylute Ombilique, alors sous forme de nouvelles. Voici désormais Mystère et Boule de Gomme nouveaux héros de bande dessinée : espérons que le « ? » qui ponctue le mot « Fin » de la dernière page ouvre la porte à d’autres mystères et boule-de-gomme…

 

Une Aventure de Mystère et Boule de Gomme ***

Scénario Arnaud Le Gouëfflec ; dessin Pierre Malma
Delcourt, 2020
96 pages. couleur
16,50 €

Aucun commentaire:

Publier un commentaire