Ce blog est entièrement consacré au polar en cases. Essentiellement constitué de chroniques d'albums, vous y trouverez, de temps à autre, des brèves sur les festivals et des événements liés au genre ou des interviews d'auteurs.
Trois index sont là pour vous aider à retrouver les BD chroniquées dans ce blog : par genres, thèmes et éditeurs.
Vous pouvez aussi utiliser le moteur de recherche interne à ce blog.
Bonne balade dans le noir !

dimanche 14 février 2021

[Sciences naturelles] – Champignac, ou une jeunesse trépidante... par BéKa et Etien (Dupuis)

 

Tout le monde connaît ce bon vieux Pacôme, Hégésippe, Adélard, Ladislas, ci-devant Comte de Champignac, et fifdèle compagnon d’aventures de ces deux non moins bons Spirou et Fantasio. Au fil du temps, les amateurs d’inventions auront pu découvrir la joyeuse liste des trouvailles géniales de ce savant un brin cynoque. Des X1, qui donne une force herculéenne – et X2 qui vous file un coup de vieux de 70 ans en 60 minutes, (Il ya un sorcier à Champignac) au X5 inventé pour réduire à néant la jungle qui a envahi Champignac (Alerte aux Zorkons) en passant par le dézorglhommisateur (L’ombre du Z) ou l’Antivirax Panoramex (Virus), rien ne semble échapper au génie créatif de monsieur le Comte… Mais depuis quand cela dure-t-il, sac à papier ??? Le cerveau du jeune Pacôme était il déjà en ébullition, il y a, euh, longtemps ?

Mais bien sûr ! C’est en tout cas ce que nous confirment les deux aventures du déjà comte : Enigma et le Patient A.

Dans la première, le voici en 1940 en Angleterre, dans le petit village de Bletchley, aux côtés de l’équipe d’Alan Turing pour le décryptage de la célèbre machine de chiffrage Enigma, joyau des messages codés allemands. Un défi à la mesure des neurones du jeune savant, et des talents de la sémillante Blair McKenzie, « brillante linguiste championne de mots croisés « … Les voici tous deux désormais membres des services secrets britanniques, parés à entrer dans l’Histoire, et dans une relation amoureuse inattendue, mais néanmoins scientifiquement imparable car comme le déclare (au clair de lune) Pacôme à Blair : «  Je n’ose rien faire de peur d’infléchir l’accroissement de la fonction mathématique qui décrit mon bonheur ».

On retrouve le jeune couple fougueux un an plus tard, pour une mission autrement plus périlleuse : 

 

Disons le tout de suite : ces aventures de Champignac jeune sont excellentes ! Le ton est donné dès le premier tome, et BéKa (duo de scénaristes) trouve immédiatement la bonne formule : imaginer un comte de Champignac jeune, déjà un peu dans la lune, mais aussi fermement humaniste, et le plonger au coeur des méandres de l’Histoire, et de l’Amour, en la personne d’une fougueuse écossaise. Etincelles garanties ! Et bien entendu, tout en gardant une dimension scientifique aux aventures du tandem. Ces deux

premiers tomes sont drôles et dynamiques, et d’une superbe fluidité. Le dessin de David Etien ( Les Quatre de Baker Street) est parfait pour cette série, y compris lorsqu’il s’agit de mettre en scène des personnalités historiques tels que Churchill ou Hitler. 

 Les aventures de Spirou, sont depuis quelques années passées de mains en mains à un rythme parfois déroutant à suivre, et on pouvait se poser la question de l’arrivée, après celle de Zorglub, de ce Champignac dans la bagarre. Il faut en fait le voir comme une nouvelle pierre à l’édifice du monument, et osons-le, une véritable clé de voûte. Souhaitons donc voir le plus possible ce Pacôme moustachu à la crinière noire, et sa douce Blair…


  Et essayez donc de mettre la main sur les boites de pastilles distribuées clandestinement à la sortie des salles de spectacles, musées, bars et autres lieux essentiels : vous verrez, c'est très revigorant.

 


Champignac (Pacôme, Hégésippe, Adélard, Ladislas, Comte de)

Scénario Béka et dessin David Etien

1 – Enigma ****

Dupuis, 2019 – 64 pages couleurs – Paru le 4 janvier 2019 – 14,50 €

2 – Le Patient A ***

Dupuis, 2021 – 48 pages couleurs – Paru le 5 février 2021 – 14,50



Aucun commentaire:

Publier un commentaire