Ce blog est entièrement consacré au polar en cases. Essentiellement constitué de chroniques d'albums, vous y trouverez, de temps à autre, des brèves sur les festivals et des événements liés au genre ou des interviews d'auteurs.
Trois index sont là pour vous aider à retrouver les BD chroniquées dans ce blog : par genres, thèmes et éditeurs.
Vous pouvez aussi utiliser le moteur de recherche interne à ce blog.
Bonne balade dans le noir !

dimanche 13 février 2011

[Chronique] - Le Barzoon circus arrive !

Alabama, 1931. Le cirque Barzoon arrive à Temperance, la capitale de la citrouille, et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il n'est pas le bienvenus. Il faut dire que pour des saltimbanques en quête de représentations, ils n'ont pas de chance : ils débarquent en ville à la veille du Jour de la Citrouille, fête locale célébrée depuis le 18ème siècle, et qui interdit toute autre manifestation en ville. La caravane du Barzoon circus est donc conduite à l'écart du centre, loin de la population, dans une zone désertée (sauf des moustiques). Un éloignement qui les arrange en fait, car la troupe n'est autre qu'un groupe d'agents en mission secrète, envoyé à Temperance pour tenter de découvrir ce qui se trame lors de ce Jour de la Citrouille, et si on y sacrifie vraiment quelques humains à cette occasion...
Voici une série assez réjouissante par son originalité : un groupe de personnages pour le moins disparate (un gamin, un gorille, un fakir, deux jumelles, un clown alcolo...) dont on ignore l'origine et les objectifs, est plongé dans une curieuse histoire, dans les Etats-Unis des années 30. Pour son scénario, Darlot semble s'être fait un malin plaisir à mélanger les genres, et on a l'impression de se retrouver au carrefour de deux séries TV : Mission impossible, et La caravane de l'étrange (Carnivale pour les puristes, et pour ceux qui connaîtraient pas ce chef d'oeuvre, rien que le générique vous mettra dans l'ambiance). Evidemment, avec son style graphique typiquement franco-belge, Pilet n'entraîne pas son lecteur vers les pentes de l'angoisse à chaque page, d'autant que l'humour est omniprésent dans cette première mission. D'ailleurs, on verrait parfaitement cette série faire les beaux jours du journal de Spirou... où le dessinateur a débuté. En tous cas, avec une première histoire assez bien foutue, et l'entretien d'un certain mystère autour de la troupe, on a très envie de suivre la route du Barzoon Circus.Barzoon Circus 1 – Le jour de la citrouille
Scénario Jean-Michel Darlot et dessin Johan Pilet
Treize Etrange, 2011 - 48 pages couleur
9,90 €
Et en prime, la bande-annonce de la série en cliquant ici


Aucun commentaire:

Publier un commentaire