Ce blog est entièrement consacré au polar en cases. Essentiellement constitué de chroniques d'albums, vous y trouverez, de temps à autre, des brèves sur les festivals et des événements liés au genre ou des interviews d'auteurs.
Trois index sont là pour vous aider à retrouver les BD chroniquées dans ce blog : par genres, thèmes et éditeurs.
Vous pouvez aussi utiliser le moteur de recherche interne à ce blog.
Bonne balade dans le noir !

dimanche 29 septembre 2013

[Nouveauté] - Mexicana 1 - Matz, Mars & Mezzomo (Glénat)

Emmett Gardner est flic à la police des frontières, le long du Rio Grande, et surveille le passage des clandestins qui tentent la traversée Mexique - Etats-Unis. Un job stressant, qui met facilement les nerfs en pelote... Et pour en rajouter une couche, Emmett apprend par ses collègues  l'arrestation de Kyle, son fils d'une vingtaine d'années. Le père récupère le rejeton au commissariat, où il a été mis au frais pour une simple bagarre de rue. Intrigué par la situation, Emmett réussit tout de même à faire cracher le morceau au fiston : Kyle s'est en fait mis dans les ennuis jusqu'au cou, en devenant proche d'Angel Moreno, chef d'un cartel local, proche au point de travailler pour lui. Mais lorsque Moreno découvre que Gardner senior est flic, il demande à Kyle d'éliminer un rival pour prouver sa loyauté. Et lorsque le père décide de se mêler de l'affaire sans vraiment en parler à son fils, les ennuis vont prendre une tout autre dimension...

Le talent de Matz pour les intrigues noires et originales (cf sa série phare avec Jacamon "Le tueur") est reconnu. Le tome inaugural de cette nouvelle trilogie, estampillée "à feu et à sang" et  co-écrite avec Steven Marten, alias Mars , démarre assez bien. L'histoire de ce père qui, en cherchant à protéger un fils inconséquent, se retrouve embarqué dans un engrenage qui va vite le dépasser, est assurément l'aspect le plus intéressant de Mexicana. Il est évidemment aussi question de migration, de familles exploitées, de trafic de drogue, mais tout cela demeure - pour l'instant - en filigrane, au profit d'une histoire personnelle et familiale. Au pinceau, on retrouve avec plaisir Gilles Mezzomo - dont le Luka chez Dupuis est à mon avis à redécouvrir tant sa carrière fut discrète - et qui, ici, avec son trait dur et réaliste, réussit à plonger immédiatement son lecteur au coeur de la vie des Gardner. De bons débuts, donc, pour un des bons albums de cette rentrée.


Mexicana 1
Scénario Matz / Mars et dessin Gilles Mezzomo
Glénat, 2013 - 48 pages couleur - 13,90  €

Aucun commentaire:

Publier un commentaire