Ce blog est entièrement consacré au polar en cases. Essentiellement constitué de chroniques d'albums, vous y trouverez, de temps à autre, des brèves sur les festivals et des événements liés au genre ou des interviews d'auteurs.
Trois index sont là pour vous aider à retrouver les BD chroniquées dans ce blog : par genres, thèmes et éditeurs.
Vous pouvez aussi utiliser le moteur de recherche interne à ce blog.
Bonne balade dans le noir !

samedi 19 octobre 2013

[Nouveauté] - Tyler Cross, de Nury et Brüno, ou le retour du "dur-à-cuire"

A celui qui pourrait le prendre pour un autre, Tyler Cross rappelle volontiers son pedigree : "Je suis braqueur, pas trafiquant". Et peu importe qu'en face de lui se tienne le vieux Di Pietro, vieux parrain local de la mafia texane : Tyler Cross est du genre à ne pas se laisser emmener là où il n'a pas décider d'aller. Il accepte pourtant l'étrange contrat que lui propose le mafieux sur le déclin : s'emparer de 20 kilos d'héroïne en possession de Tony Scarfo, fils d'"un ami de Chicago - c'est même le filleul de Di Pietro - en échange de 150 000 dollars. Histoire de rappeler à Scarfo père et fils que le vieux est encore dans le coup. Tyler ne pose pas d'autres questions, organise le coup avec son associée habituelle, CJ, et un troisième larron, Ike, de la famille des gros bras toujours utiles pour impressionner la victime. Et c'est parti. Et c'est vite réglé... si vite que Cross se retrouve seul, à pied, avec 17 kilos d'héroïne dans son sac à dos. En vue : la localité de Black Rock, où le braqueur solitaire va vite faire connaissance avec la famille Pragg, qui tient toute la ville sous sa coupe.


Bon, à dresser l'inventaire - une ville perdue, un dur à cuire, un casse, de la drogue, une famille de cinglés, l'air de la  vengeance qui souffle à chaque coin de rue...  - on se dit : rien de nouveau sous le soleil du polar (si ce n'est qu'il est ici sudiste, et période fifties). On aurait tort. Car les deux artistes à l'oeuvre sur cet album rendent un magnifique hommage au polar façon "hard-boiled", celui où il pleut des coups durs à chaque page, et où la tension règne du début à la fin. Côté scénario, Fabien Nury, l'excellent auteur d"Il était une fois en France" et "Le maître de Benson Gate", suit les figures imposées du genre tout en y inscrivant une patte assez malicieuse : il plonge son (anti) héros Tyler au coeur d'une saga familiale et cruelle à la Dallas (l'ascension de la dynastie Pragg qui fait fortune en écrasant tout le monde sur son passage), et dans le même temps, amène sur le tapis toute une quincaillerie mafieuse. Et puis, toute l'histoire se déroule sur fond d'épousailles, où la robe de mariée ne va pas rester longtemps blanche. Déjà, on jubile à la lecture de ce qui se passe au fil des pages, à un rythme assez explosif, qui plus est. Et cerise sur le gâteau, à la mise en, images,  il y a Brüno dont le dessin semble avoir été inventé pour ce genre... comme il le semblait pour ses précédents albums ! En fait ce garçon est à l'aise dans pas mal de costumes, mais le noir lui va vraiment bien...  et Tyler Cross est  un des meilleurs albums de cette année 2013. Retrouvera-t-on ce personnage dans le futur ? La fin laisse penser que...
Ah non, je ne vous dis rien. Lisez Tyler Cross !

Et n''hésitez pas non plus à lire la chouette interview du duo par Laurence Le Saux, ici, sur le site de Bodoi.

Tyler Cross
Scénario Fabien Nury et dessin Brüno
Dargaud, 2013 - 104 pages couleur - 16,95 €

Aucun commentaire:

Publier un commentaire