Ce blog est entièrement consacré au polar en cases. Essentiellement constitué de chroniques d'albums, vous y trouverez, de temps à autre, des brèves sur les festivals et des événements liés au genre ou des interviews d'auteurs.
Trois index sont là pour vous aider à retrouver les BD chroniquées dans ce blog : par genres, thèmes et éditeurs.
Vous pouvez aussi utiliser le moteur de recherche interne à ce blog.
Bonne balade dans le noir !

dimanche 13 juillet 2014

[Chronique express] - Angles morts : Le gang des Hayabusa (Bétaucourt et Astier)

C'est l'été, me voici de retour, et je vais en profiter pour vous parler d'un maximum d'albums parus ces trois ou quatre derniers mois, et il y en a eu pas mal, croyez-moi. Des bons, des excellents, des pas terribles (mais ceux-là, ils resteront dans les soutes), des étonnants, des classiques... Bref, de quoi agrémenter le rayon polar de votre bédéthèque.

Et pour commencer sur les chapeaux de roue, direction ce premier tome de la série Angles morts : le Gang des Hayabusas, signé Bétaucourt et Astier. Paquet, l'éditeur; prévient tout de suite sur le dossier de presse : "Enfin une série qui s'adresse aux motards autrement que sur le ton de l'humour !". Voyons cela.
Il y a deux choses dans cette accroche et si on commence par la seconde, on peut dire qu'avec cette histoire de braqueurs mystérieux circulant sur de puissantes Suzuki Hayabusa, on s'éloigne en effet un tantinet de Joe Bar Team et de l'école franco-belge, écurie Franquin. Et c'est plutôt réussi : le scénario de Xavier Bétaucourt tient la route (oui, bon...) et Laurent Astier, qui surprend par sa capacité à passer d'un univers à l'autre (car oui, c'est bien le même que "L'affaire des affaires " de Denis Robert, ou encore du très bon "Cellule Poison", ces deux séries chez Dargaud), donne tout le punch nécessaire à cet album pour qu'il puisse fonctionner. Et être crédible ? Côté motard, je ne m'avancerai pas trop car le terrain est glissant pour moi (oui, bon...) mais, côté intrigue polar, les personnages sont suffisamment bien campés pour que l'amateur du genre se laisse prendre, et un vrai suspense, autour d'un braquage final et audacieux de bijouteries, avec manipulations en prime, est installé. En plus,  le héros est sympathique, mais ne va pas jusqu'à  donner l'impression d'être le gendre idéal... ouf !
Ce qui me fait dire, par rapport à l'accroche de l'éditeur évoquée plus haut ,  "une série qui s'adresse aux motards" : certes, mais pas que. Normal, pour Paquet. (Oui, bon...). Même si vous n'êtes pas un fana des circuits, ni des aventures pétaradantes sur bitume, vous pouvez tout de même tailler la route avec ce gang des Hayabusa , c'est rythmé et dynamique, très plaisant à lire. Un bon démarrage estival, quoi. Et j'oubliais : c'est un one-shot, pas besoin d'attendre la prochaine étape.

Angles morts 1 - Le gang des Hayabusa **
Scénario Xavier Bétaucourt et dessins Laurent Astier
Paquet, 2014 - 48 pages couleurs -  Collection Carénage - 13,50 €

Aucun commentaire:

Publier un commentaire