Ce blog est entièrement consacré au polar en cases. Essentiellement constitué de chroniques d'albums, vous y trouverez, de temps à autre, des brèves sur les festivals et des événements liés au genre ou des interviews d'auteurs.
Trois index sont là pour vous aider à retrouver les BD chroniquées dans ce blog : par genres, thèmes et éditeurs.
Vous pouvez aussi utiliser le moteur de recherche interne à ce blog.
Bonne balade dans le noir !

mardi 31 décembre 2013

[Top 12] - La sélection 2013 de Bédépolar

Très attendue par mes nombreux-ses fans (levez la main que je puisse vous compter... Ah, 2 684 784, mais j'en ai vu qui ont levé les deux mains, l'habitude des braquages,peut-être ?), voici enfin la liste de mes albums préférés de l'année, versant polar, évidemment. Pour celles et ceux qui passent ici par hasard, sachez que ce classement est par ordre alphabétique éditorial inversé, (je sais, ça fait mal à la tête) et que je me suis arrêté aux 12 BD qui m'ont le plus plu, qui m'ont procuré le plus de plaisir, quoi. Si vous cliquez sur "la suite sur...", vous tombez soit sur une de mes chroniques, soit sur celle d''ami(e)s du noir en case. Bon, assez causé. Place au palmarès.


Revanche 2 - Société anonyme
Texte Nicolas Pothier et dessin Jean-Christophe Chauzy
Treize Etrange, 2013 – 48 pages couleur - 13,90 €

Alors voyons, commençons par ce qui se passe au dos de cet album. Le texte d'accroche est un peu mystérieux : "Je m'appelle Revanche, Thomas Revanche. Et j'ai deux boulots. Dans la journée je suis l'assistant de la présidente de la plus grosse organisation patronale du pays. Le reste du temps, je restaure la justice sociale. Avec ou sans arme".... (la suite sur Bédépolar)


Chapeau Melon et Bottes de cuir
Scénario Grant Morrison et Anne Caulfield, dessins Ian Gibson.
Soleil, 2013 - 143 pages noir et blanc -20 €
Bon, alors celui-là, c'est vraiment pour les fans - comme moi - des Avengers périodes Emma Peel / Tara King. En deux histoires ("Le jeu d'or", par Morrison et "Arc-en-ciel mortel" par Caulfeld), nous voici replongés en plein dans l'univers de la série, et les auteurs ont vraiment respecté l'esprit de celle-ci. C'est pas difficile, on croirait "voir" deux épisodes inédits... Le dessin de Gibson en déroutera plus d'un(e) mais les  fans de Juge Dredd, (oui c'est lui aussi... parmi d'autres) apprécieront certainement sa version du trio de choc Steed / Peel / King. Sans oublier Mère-Grand... Pour les fans, je vous dis !


Lartigues et Prévert 
Textes et dessins de Benjamin Adam
La Pastèque, 2013 - 130 pages couleur - 23 €
Lartigues, c'est celui qui est barbu, enfin, plus pour très longtemps. Prévert, c'est celui qui est propriétaire de l'épicerie du bourg. Enfin, plus pour très longtemps non plus. Tous les deux ont l'air d'avoir comme des ennuis, et voilà pourquoi ils lâchent leur magasin, et essayent de se faire oublier, juste quelques jours, le temps que l'affaire se tasse. L'affaire ? Une histoire de cadavre ensanglanté, retrouvé dans le coffre d'une R12.... (la suite sur Bédépolar)
A noter : album en course pour le prix  SNCF du polar BD 2014


Crève saucisse
Scénario Pascal Rabaté et dessins Simon Hureau
Futuropolis, 2013 - 80 pages couleur - 17 €
Didier, artisan-boucher indépendant, est toujours aimable et avenant envers sa clientèle. Cependant, quand il n’y a personne dans la boutique et que sa femme Sandrine est allée faire des courses, il se déchaine dans le frigo de l’arrière-boutique, à coups de hachoirs, sur une carcasse de veau. « Crève, salaud ! ». Son fils Arthur le surprend dans cet état de rage. Didier se rattrape avec un « Crève saucisse » peu convaincant… (la suite sur Planète BD)


Silas Corey 1 et 2 - Le Réseau Aquila
Scénario Fabien Nury et dessin Pierre Alary
Glénat, 2013 - 64 pages couleurs - 14,95 €
Silas Corey est un brin détective, un poil espion, plutôt patriote mais attiré par l’argent, il oscille entre le statut de héros ou la casquette de l’escroc. Bref, c’est l’homme de toutes les situations ! À Paris, en pleine Première Guerre mondiale, le voilà qui enquête sur la disparition d’un reporter louche et d’un timbre recelant des secrets, à la fois pour le compte de l’opposant Georges Clemenceau et pour celui du 2e Bureau (les services secrets français). Et peut-être aussi pour une riche marchande d’armes, aux motivations obscures… (la suite sur Bodoï)


J'aurai ta peau Dominique A
Scénario Arnaud Le Gouefflec et dessin Olivier Balez
Glénat, 2013 - 54 pages couleur - 16 €
Ca ne va pas fort pour Dominique A. Le chanteur reçoit d’inquiétantes lettres anonymes et craint pour sa vie. Il tente d’aller trouver refuge et compassion auprès l’un de ses meilleurs amis, son collègue Philippe Katerine. L’idée d’utiliser un artiste réel et vivant, encore en activité — dont le dernier album, Vers les lueurs, est magnifique —, pouvait laisser dubitatif. J’aurai ta peau Dominique A enchante pourtant, grâce à une finesse, un réel sens du suspense et un humour contagieux... (la suite sur Bodoï)
A noter : album en course pour le prix  SNCF du polar BD 2014


Millenium 1 et 2 - Les Hommes qui n'aimaient pas les femmes
Scénario Runberg et dessins Homs, d'après la trilogie de Stieg Larsson
Dupuis, 2013 - 64 pages couleur chaque - 14,50 €
On a lu — et apprécié — la trilogie de Stieg Larsson, parue en Suède entre 2005 et 2007. Puis on a vu débarquer le film (suédois, puis américain), la série télé, et même le feuilleton radiophonique. De quoi se demander s’il y avait vraiment besoin de tirer de Millénium une bande dessinée… On a donc ouvert l’adaptation de Sylvain Runberg (au scénario) et José Homs (au dessin) avec méfiance, cherchant les signes attestant que le livre n’était qu’un produit dérivé sans âme, destiné à faire sonner le tiroir-caisse de l’éditeur. Aucun ne nous a sauté au visage. En quelques pages, on était replongé dans une histoire complexe, brutale, mystérieuse... (la suite sur Bodoï)

On dirait le Sud 2 - La fin des coccinelles
Scénario Cédric Rassat et dessinRaphaël Gauthey
Delcourt, 2013 - 64 pages couleur - 14,95 €
La PME locale qui s’apprête à licencier, le représentant syndical en pleine corruption, un demi-frère qui perturbe un enterrement, et un tueur en série qui rôde... L’atmosphère de cet été s’en trouve d’autant plus alourdie. Et pendant ce temps-là, les gendarmes tournoient au-dessus de la ville dans leurs hélicoptères, guettant les abus de consommation d’eau... (la suite sur Actua BD)


Tyler Cross
Scénario Fabien Nury et dessins Brüno
Dargaud, 2013 - 104 pages couleur - 16,95 €
A celui qui pourrait le prendre pour un autre, Tyler Cross rappelle volontiers son pedigree : "Je suis braqueur, pas trafiquant". Et peu importe qu'en face de lui se tienne le vieux Di Pietro, vieux parrain local de la mafia texane : Tyler Cross est du genre à ne pas se laisser emmener là où il n'a pas décider d'aller. Il accepte pourtant l'étrange contrat que lui propose le mafieux sur le déclin : s'emparer de 20 kilos d'héroïne en possession de Tony Scarfo, fils d'"un ami de Chicago - c'est même le filleul de Di Pietro - en échange de 150 000 dollars ....(la suite sur Bédépolar)

La colère de Fantômas 1 : Les Bois de justice
Scénario Olivier Bocquet ; dessin et couleur Julie Rocheleau
Dargaud, 2013 - 60 pages couleur – 13,99 €
21 août 1911. L'homme le plus célèbre et le plus redouté du moment est sur le banc des accusés : l'insaisissable Fantômas fait face à ses juges pour répondre du meurtre de Lord Bentham. Tout repose sur le témoignage de madame Flanquet, la respectable cuisinière des Bentham, et en particulier sur le fait que l'honnête femme ait immédiatement reconnu l'arme du crime, la broche à rôtir de l'office... Fantômas n'est bien entendu pas criminel à s'en laisser compter par le petit personnel, et, comme il est son propre avocat dans ce procès, il demande à avoir en main la fameuse broche... (la suite sur Bédépolar)

Canicule
Scénario et dessin Baru d'après le roman de Jean Vautrin
Casterman, 2013 - 104 pages couleur - 18 €
Aniello observe planqué dans un champ de blé Bogart enterrer une pleine valise de billets avant de croiser la route d'Al Capone filochant Bogart à bord d'une décapotable blanche. Nous sommes en pleine Beauce sous une chaleur caniculaire et tous ces personnages ne sont pas des mirages mais des surnoms distribués allègrement par Chim, jeune adolescent battu par son beau-père dans une ferme où tous sont d'étranges personnes... (La suite sur k-libre.fr)


Mon ami Dahmer
Scénario et dessins Derf Backderf
ça et là, 2013 - 222 pages noir et blanc - 20 €
Derf Backderf : derrière ce nom étrange se cache un journaliste et cartooniste qui délivre une bande dessinée autobiographique un brin particulière. L'auteur relate sa dernière année d'études dans une petite ville de province américaine avant de partir pour l'université, et s'attache à dépeindre l'un de ses camarades de classe, Jeffrey Dahmer, qui deviendra l'un des pires serial killers des États-Unis. Le "Cannibale de Milwaukee" tel qu'on le surnommera a en effet vécu une enfance, et il est intéressant d'essayer de déterminer à quel moment l'enfant devenu adulte se transforme en bête immonde et meurtrière... (la suite sur k-libre.fr)
A noter : album en course pour le prix  SNCF du polar BD 2014

Aucun commentaire:

Publier un commentaire