Ce blog est entièrement consacré au polar en cases. Essentiellement constitué de chroniques d'albums, vous y trouverez, de temps à autre, des brèves sur les festivals et des événements liés au genre ou des interviews d'auteurs.
Trois index sont là pour vous aider à retrouver les BD chroniquées dans ce blog : par genres, thèmes et éditeurs.
Vous pouvez aussi utiliser le moteur de recherche interne à ce blog.
Bonne balade dans le noir !

mardi 11 novembre 2014

[Art et Cruauté] - Moi, assassin, par Altarriba et Keko (Denoël graphics)

"Tuer n'est pas un crime. Tuer est un art"
Tels sont les premiers mots d'Enrique Rodriguez Ramirez, professeur d'Histoire de l'Art à l'université du Pays Basque, et personnage principal d'une histoire glaçante, signée Antonio Altarriba et dessinée par Keko . Et quel personnage ! L'homme a érigé l'assassinat au rang d'oeuvre d'art et exécute, sans mobile aucun, des victimes choisies au hasard de son quotidien.
 "Tueur en série ? Non... je refuse que mon travail soit rangé dans cette catégorie. Fusillades, pendaisons, électrocutions, exécutions en tous genres : voilà bel et bien des meurtres en série" : Et voilà une des innombrables réflexions qui habitent le très cérébral Enrique, persuadé du reste ne jamais être pris tant il prend de précautions dans l'exercice de son art...

Album époustouflant, tant narrativement que graphiquement, "Moi assassin" réussit l'exploit d'entremêler considérations sur la peinture, la psychologie, les relations de l'Espagne avec "son" Pays Basque, les rapports amoureux, luttes pour le pouvoir universitaire... tout en maintenant un suspense implacable sur le destin final du professeur Rodriguez Ramirez.
Antonio Altarriba, déjà auteur d'un "Art de voler" en passe de devenir un classique de la bande dessinée (dessiné par Kim) est associé à Keko, dont le noir et blanc, ici accompagné de la seule couleur rouge, par tâches éminemment distillées, le range auprès des plus grands maîtres du genre. "Moi, assassin" est une bande dessinée âpre, riche, intelligente, subtile, érudite, déroutante, captivante... et noire, très noire !
Moi, assassin ****
Texte Antonio Altarriba et dessin Keko
Traduction d'Alexandra Carrasco
Denoël Graphics, 2014 - 136 pages noir, blanc et rouge. - 19,90 €


Aucun commentaire:

Publier un commentaire