Ce blog est entièrement consacré au polar en cases. Essentiellement constitué de chroniques d'albums, vous y trouverez, de temps à autre, des brèves sur les festivals et des événements liés au genre ou des interviews d'auteurs.
Trois index sont là pour vous aider à retrouver les BD chroniquées dans ce blog : par genres, thèmes et éditeurs.
Vous pouvez aussi utiliser le moteur de recherche interne à ce blog.
Bonne balade dans le noir !

samedi 5 novembre 2016

[Polar Nordique] - Infiltrés, par Olivier Truc, Sylvain Runberg et Olivier Thomas (Soleil)

Danemark, banlieue de Copenhague, juin 2016, la nuit. Deux hommes cagoulés circulent en voiture dans les rues désertes et silencieuses, avec comme objectif, le mitraillage de la façade d'une mosquée, vide à cette heure-là. Ils passent à l'acte... sauf que les lieux sont occupés et qu'un imam sort aussitôt et se précipite vers la voiture des terroristes. Ils le renversent ans leur fuite et le religieux est tué sur le coup. L'affaire fait immédiatement la une le lendemain, et met en ébullition le ministère de la Justice, en particulier sa patronne, la ministre, Stina Rasmussen. Elle veut une arrestation rapide des coupables, des membres du groupuscule "Le Renouveau Danois", qui vient juste de revendiquer l'attentat. Le PET, la brigade antiterroriste Danoise, dirigée par Suzanne Hennings, est justement sur les traces de ce groupuscule depuis plusieurs mois et a réussi à l'infiltrer . Tout ce qu'elle sait à l'heure où elle est pressée d'accélérer le mouvement, c'est que les membres ne sont pas plus de dix, et que leur leader Rolf Lukke, est un adepte de la théorie du grand remplacement : les pays occidentaux se laissent islamiser via l'immigration en échange de barils de pétrole. Et pour lutter contre cela, Lukke trouve que la voie démocratique et politique est trop lente et qu'il faut frapper un grand coup dans le pays. A la manière d'Anders Breivik, l'extrémiste norvégien aux 77 victimes en 2011... Suzanne et ses hommes progressent tout de même et savent qu'une opération de grande ampleur approche à grands pas, et qu'un homme, surnommé "Le Faucon" a été appelé par le Renouveau Danois pour cette opération. Et qu'il vient d'arriver au Danemark...

Les bandes dessinées mettant en scène le terrorisme qui frappe l'Occident depuis les années 2000 sont rares, et ces "Infiltrés" valent le coup de s'y arrêter. Et surtout, autant le dire tout de suite, c'est un diptyque réussi. Le scénario est l'oeuvre commune d'Olivier Truc, un journaliste - et romancier - spécialiste à la fois de l'Europe du Nord (il vit en Suède) et des réseaux d'extrême droite européens, et de Sylvain Runberg, scénariste talentueux (adaptateur, notamment, de "Millenium"). Précise, documentée et minutée comme un compte à rebours, l'intrigue est captivante : on est tout de suite happé par les événements vécus par les différentes protagonistes. Du côté des terroristes, l'arrivée du mystérieux Faucon rend tout le monde nerveux, et l'achat d'armes à des Serbes encore plus dangereux qu'eux est un épisode où la tension monte encore d'un cran. Sans compter sur l'habileté des auteurs pour dévoiler vraiment à la dernière minute l'identité de l'infiltré de la cellule anti-terroriste...
Et du côté des hommes de la dynamique Suzanne Hennings, l'angoisse monte également au fil des heures qui passent, car le Faucon demeure insaisissable. Ajoutez à cela les déboires de Suzanne avec sa fille ado, qui tient absolument à faire ce qu'elle veut du haut de ses 15 ans, et qui n'hésite pas à braver les interdits de la mère, au péril de sa vie... (cela a d'ailleurs un petit côté "24h chrono, saison 1", ce personnage de la fille tête brûlée). Tout est donc réuni pour une réelle bonne histoire, et il restait à trouver le bon dessinateur pour la mettre en images : Olivier Thomas, avec son style réaliste, est celui-ci ,et le choix est judicieux. Déjà à l'aise sur des ambiances plus ou moins lourdes, plus ou moins tendues, comme il en a fait la preuve dans sa trilogie "Sans pitié" ou dans "Dos à la mer"(les deux chez EP), il l'est tout autant pour nous transporter dans les rues, les bars et le port de Copenhague, et de rendre ses personnages extrêmement vivants et expressifs. Réussir à maintenir un suspense visuel n'était pas évident, Olivier Thomas y parvient, et il a toute sa part dans la réussite de ces albums.

 

A noter : si vous êtes du côté de Lamballe (Côtes d'Armor) vous pourrez rencontrer les deux Olivier de ces "Infiltrés", ils sont dans la liste des nombreux participants à la 20ème édition du festival "Noir sur la Ville". C'est le week-end des 19 et 20 novembre. N'hésitez pas à venir, c'est un excellent festival de polar.



Infiltrés ***
Scénario Olivier Truc et Sylvain Runberg ; dessins Olivier Thomas
Soleil, 2015 - 2016 – 56 pages couleur – (Collection Quadrants) – 14, 95 €
Tome 1 - Le Sourire du Faucon
Tome 2 - Les Larmes de Jolène

Aucun commentaire:

Publier un commentaire