Ce blog est entièrement consacré au polar en cases. Essentiellement constitué de chroniques d'albums, vous y trouverez, de temps à autre, des brèves sur les festivals et des événements liés au genre ou des interviews d'auteurs.
Trois index sont là pour vous aider à retrouver les BD chroniquées dans ce blog : par genres, thèmes et éditeurs.
Vous pouvez aussi utiliser le moteur de recherche interne à ce blog.
Bonne balade dans le noir !

dimanche 10 janvier 2010

Crèvecoeur 2 – La Rose Noire (2008)

Arrêté pour une série de meurtres qui secoue Bruxelles, Vranken, alias Prométhée (cf tome 1), ne fait pas vraiment figure de l'assassin idéal pour le perspicace commissaire Bury. Mais comme la presse et Brulard, le ministre, réclament un coupable au plus vite, Bury a trois jours pour en trouver un plus crédible que Prométhée. Et il va falloir faire vite, car du côté du véritable meurtrier, on s'organise, et les traces permettant de remonter jusqu'aux instigateurs des assassinats sont effacées. Reste une mallette, au contenu précieux, qui ouvre des portes insoupçonnées aux enquêteurs...

Le mystère s'épaissit... et le suspense va crescendo ! Moins spectaculaire que le premier tome, ce volume en conserve le même esprit fantastique : ainsi, les lectures de chevet d'un des personnages sont des classiques mythiques de la littérature occulte lovecraftienne. Crèvecoeur confirme son appartenance à la grande famille des détectives de l'étrange. Le dessin reste emprunt d'une bonne dose d'angoisse, créant une atmosphère lourde, contrebalancée par les dialogues vifs et cinglants, souvent drôles, entre les deux enquêteurs principaux, qui ne s'apprécient guère. On attend la conclusion de cette trilogie originale avec envie.

Crèvecoeur , tome 2 – La Rose Noire
Scénario Martin Duchêne et dessin Nicolas Duchêne
Casterman, 2008 – 48 p. coul. – Collection Ligne Rouge – 9,80 €

Aucun commentaire:

Publier un commentaire