Ce blog est entièrement consacré au polar en cases. Essentiellement constitué de chroniques d'albums, vous y trouverez, de temps à autre, des brèves sur les festivals et des événements liés au genre ou des interviews d'auteurs.
Trois index sont là pour vous aider à retrouver les BD chroniquées dans ce blog : par genres, thèmes et éditeurs.
Vous pouvez aussi utiliser le moteur de recherche interne à ce blog.
Bonne balade dans le noir !

dimanche 31 janvier 2010

3 fois rien (2009)

Matthew travaille dans un petit aéroport à Boulder City, Nevada, une place tranquille pour ce jeune homme qui vivait auparavant de petites combines souvent foireuses menées avec son pote Seth et sa petite amie Liza. Leur dernier coup a d'ailleurs envoyé Seth en prison pour un an. A son retour, celui-ci compte mettre à profit de nouveaux réseaux découverts derrière les barreaux, et il revient avec un plan en béton proposé par deux flics plus que véreux. L'affaire est simple : il s'agit de mettre la main sur une mallette de diamants convoyée par un avocat aux abois, totalement à la merci des deux flics ripoux, qui le font chanter. Matthew, après quelques réticences, cède finalement à la pression de Liza, qui voit en ce coup le moyen d'enfin se mettre définitivement à l'abri. La sarabande qui va se mettre en branle autour des diamants va bien entendu en laisser plus d'un sur le carreau...

Cette course aux pierres précieuses est assez jubilatoire et Féjard a eu le bon goût d'y injecter tous les ingrédients attendus pour passer un bon moment avec son histoire : brutes épaisses, vrais et faux naïfs, garce patentée, police gangrénée... le tout dans une Amérique dépaysante. Bien sûr on n'est jamais loin de la caricature, mais le tout est si bien rythmé qu'on tourne les pages sans trop se poser de questions, si ce n'est celle-ci : mais comment tout cela va-t-il finir ? Le format « comics » des albums KSTR convient lui aussi tout à fait à ce genre d'histoire, tout comme le style de Jurdic, qui oscille entre réalisme et école franco-belge.

Trois fois rien
Scénario Frédéric Féjard et dessin Benjamin Jurdic
KSTR, 2009. - 148 p. coul. - 16 €

Aucun commentaire:

Publier un commentaire