Ce blog est entièrement consacré au polar en cases. Essentiellement constitué de chroniques d'albums, vous y trouverez, de temps à autre, des brèves sur les festivals et des événements liés au genre ou des interviews d'auteurs.
Trois index sont là pour vous aider à retrouver les BD chroniquées dans ce blog : par genres, thèmes et éditeurs.
Vous pouvez aussi utiliser le moteur de recherche interne à ce blog.
Bonne balade dans le noir !

samedi 9 janvier 2010

Double assassinat dans la rue Morgue (2008)

Paris, fin XIXème. Deux femmes, mère et fille, sont retrouvées sauvagement assassinées chez elles. La mère est retrouvée égorgée dans l'arrière cour de leur immeuble, et la fille, étranglée, le corps entièrement enfoncé, tête la première, dans l'étroit conduit de cheminée de sa chambre... La police est désemparée devant ce cas insoluble : la pièce où a été retrouvée la fille était fermée de l'intérieur, les fenêtres closes. De plus les premiers témoins n'ont trouvé personne lorsqu'ils ont forcé la porte après avoir entendu des cris. Comment, du reste, le coupable aurait pu fuir l'endroit, situé au quatrième étage ? C'est là qu'intervient Auguste Dupin et la puissance de ses déductions...

Matrice des mystères en chambre close, cette nouvelle de Poe est un classique fondateur de la littérature policière. Morvan en tire une adaptation très fidèle, depuis la rencontre du narrateur et de Dupin dans une librairie, suivie de leur amitié grandissante, de la démonstration étonnante de ses capacités de déduction faite au cours d'une promenade, jusqu' la résolution du double meurtre. Petite entorse à la chronologie du récit initial, l'ouverture de l'album sur la scène du crime, avec les deux cadavres : en trois planches « muettes », Druet, avec un talent certain, installe d'emblée le climat « extraordinaire » propre aux célèbres histoires de Poe. Il maintient le cap jusqu'au bout, faisant de cette adaptation, elle aussi, une réussite.

Double assassinat dans la rue Morgue d'Edgar Allan Poe
Scénario Jean-David Morvan et dessin Fabrice Druet
Delcourt, 2008. 48 p. coul. - Collection Ex-Libris - 14,95 €

Aucun commentaire:

Publier un commentaire