Ce blog est entièrement consacré au polar en cases. Essentiellement constitué de chroniques d'albums, vous y trouverez, de temps à autre, des brèves sur les festivals et des événements liés au genre ou des interviews d'auteurs.
Trois index sont là pour vous aider à retrouver les BD chroniquées dans ce blog : par genres, thèmes et éditeurs.
Vous pouvez aussi utiliser le moteur de recherche interne à ce blog.
Bonne balade dans le noir !

dimanche 10 janvier 2010

Flor de Luna 1 et 2 (2007 et 2008)

Charles Porter est le dernier empereur du cigare, et il a bâti sa fortune et sa réputation sur le fleuron de ses productions le « Flor de Luna ». Une situation qui lui vaut des ennemis puisqu'il est retrouvé assassiné par son secrétaire particulier, Antoine Chatel. Ce dernier ne s'en émeut guère, car il prévoyait lui même de suppprimer son patron. Sur les lieux du crime, il retrouve le journal, dissimulé et visiblement recherché par les assassins de Porter, de Diego Antonio Castellano, aventurier à l'origine de la fortune de Porter. Chatel se lance dans sa lecture, dans un chalet reculé des Alpes suisses où il a pris soin de se terrer, conscient qu'il va vite avoir des ennemis aux trousses. A commencer par la propre fille de Porter, Kathryn, héritière de l'empire aux dents longues...

Voici une grande saga familiale qui n'est pas sans rappeler, par son aspect épopée parsemée d'embûches et d'intrigues, celle des Maîtres de l'orge, grand succès de cette même collection Grafica. Prévue en 7 volumes, les deux premiers tomes de cette saga sont consacrés aux débuts de l'empire, et à l'ascension de Castellano, créateur du « Flor de Luna ». Le récit se situe dans les années 1825-26, à Cuba, à la Havane et dans les exploitations de tabac au coeur des terroirs. On y voit Castellano partir de rien et parvenir à se bâtir une solide réputation de planteur, rude labeur contrarié par un militaire espagnol, immigré comme lui, et qui a juré sa perte. Sur un scénario classique mais solide, Stalner et Lambert dressent des décors magnifiques, et y font évoluer parfaitement leurs personnages (toute la première partie sur le bateau en route vers Cuba, une scène d'attaque nocturne dans le tome 2...), apportant tout le souffle nécessaire à ce genre d'entreprise au long cours. La touche de suspense introduite avec le récit de la traque du secrétaire de Porter, et le mystère qui l'entoure, achève de faire de Flor de Luna une série à la lecture plus que plaisante, et marque des débuts réussis.

Flor de Luna, tome 1 - Santa Maria Cristina
Scénario Pierre Boisserie et Eric Stalner ; dessin Eric Lambert et Eric Stalner
Glénat, 2007 - 48 p. coul. - Collection Grafica – 12,50 €

Flor de Luna, tome 2 - La Finca don Diego
Scénario Pierre Boisserie et Eric Stalner ; dessin Eric Lambert et Eric Stalner
Glénat, 2008 - 48 p. coul. - Collection Grafica – 12,50 €

Aucun commentaire:

Publier un commentaire