Ce blog est entièrement consacré au polar en cases. Essentiellement constitué de chroniques d'albums, vous y trouverez, de temps à autre, des brèves sur les festivals et des événements liés au genre ou des interviews d'auteurs.
Trois index sont là pour vous aider à retrouver les BD chroniquées dans ce blog : par genres, thèmes et éditeurs.
Vous pouvez aussi utiliser le moteur de recherche interne à ce blog.
Bonne balade dans le noir !

vendredi 8 janvier 2010

Les Héros du peuple sont immortels - Rock Derby (2008)

En mars 1960, un nouveau personnage fait une entrée pleine de punch dans le journal Tintin : Rock Derby. Très vite adopté par les lecteurs, Greg, qui dessine aussi vite – et bien – que son ombre aligne alors les aventures de cet ancien boxeur reconverti en garagiste... qui ne tarde pas à quitter son atelier pour vivre une vie un peu plus trépidante. Ces aventures débutent par la rencontre de Rock avec Jim Toronto, rédacteur en chef un peu casse-cou du Clairon, dans Le gang des requins, où le duo, aidé par le jeune Skip, met fin aux magouilles de Joe Puma, organisateur de combats de boxe truqués. Le trio est ensuite au coeur d'une affaire de vols de poupées incas, qui les conduira à découvrir l'existence du bracelet en pierres précieuses du chef Costar Impec (Les Voleurs de poupées). Enfin, c'est à Hawaï, que Rock et Jim Toronto se trouveront pris entre deux feux, ceux de la rivalité opposant Tony Aloha et Johnny Congo, tous deux propriétaires concurrents d'hôtels de luxe, dont un part très vite en fumée...(Panique au Paradis).
Près de cinquante ans après leur publication, force est de constater que ces histoires, à l'ancienne bien entendu, ont assez bien vieilli : les méchants y sont certes des plus classiques (mafieux en costumes rayés et panama, hommes de main un peu obtus...) et les intrigues itou, mais grâce au dynamisme des planches (cadrages variés, textes pas trop bavards... à une remarquable exception près), Rock Derby conserve toute sa fraîcheur et son efficacité. Comme pour les autres volumes de cette collection du Lombard, une postface bienvenue, de Jacques Pessis, resitue cette série dans son époque, et rappelle toute son importance dans Tintin, où elle figurera sans discontinuer de 1960 à 1963. Une réédition bienvenue, donc.

Rock Derby
Scénario et dessin Greg
Le Lombard, 2008 – Collection du Lombard – 104 pages couleur – 24 €

[Chronique parue dans l'Ours Polar n°45/46, juin 2008]

Aucun commentaire:

Publier un commentaire