Ce blog est entièrement consacré au polar en cases. Essentiellement constitué de chroniques d'albums, vous y trouverez, de temps à autre, des brèves sur les festivals et des événements liés au genre ou des interviews d'auteurs.
Trois index sont là pour vous aider à retrouver les BD chroniquées dans ce blog : par genres, thèmes et éditeurs.
Vous pouvez aussi utiliser le moteur de recherche interne à ce blog.
Bonne balade dans le noir !

mardi 29 décembre 2009

Cellule Poison 2 - Qui suis-je ? (2007)

L’histoire de Claire, agent de la cellule Poison, devenue Clara pour sa mission d’infiltration des réseaux de prostitution ancrés en Europe de l’Est, reprend à Lyon en 2004. C’est dans cette ville qu’elle noue les premiers contacts avec les macs qui permettront à la cellule de remonter la filière. Et six mois plus tard, Clara se retrouve avec Zoran, autre agent infiltré, en Albanie, au cœur du système mafieux : elle s’apprête à acheter des filles et l’affaire se déroule bien, jusqu’à ce que Zoran reconnaisse sa sœur parmi les filles qui officient dans la boîte de nuit où a lieu la transaction…

Ce tome poursuit ce qui s’apparente comme une lente descente aux enfers pour Claire, qui a choisi de lutter contre l’abjection, et il lui faut un cœur bien accroché pour faire face aux marchands de chair humaine avec qui elle traite. Cette deuxième tranche de vie de la cellule s’attarde aussi sur le recrutement de Zoran Ludic, personnage-clé de l’histoire. Comme pour le premier volume, Laurent Astier a conservé le mode allers et retours dans le temps pour raconter son histoire, et le récit de la mission d’infiltration est entrecoupé de flashbacks sur Claire et Zoran. Sans oublier le suspense grandissant sur le sort réservé à Claire dont on sait qu’elle a tiré sur un albanais en plein Pigalle. Graphiquement, cela se traduit comme dans le premier tome par un traitement en bichromie pour chaque nouveau chapitre, et ce choix se révèle toujours efficace. Cette série originale – qui au passage a légèrement changé de titre avec l’adjonction de « Cellule » à « Poison » - est certainement l’une des plus modernes du moment, au sens où elle met en scène des réalités contemporaines sur lesquelles il devient difficile de fermer les yeux.

Cellule Poison, tome 2 - Qui suis-je ?
Scénario et dessin Laurent Astier
Dargaud, 2007 – 96 pages couleur – 11 €

[Chronique parue dans l'Ours Polar n°42 - Juin 2007]

Aucun commentaire:

Publier un commentaire