Ce blog est entièrement consacré au polar en cases. Essentiellement constitué de chroniques d'albums, vous y trouverez, de temps à autre, des brèves sur les festivals et des événements liés au genre ou des interviews d'auteurs.
Trois index sont là pour vous aider à retrouver les BD chroniquées dans ce blog : par genres, thèmes et éditeurs.
Vous pouvez aussi utiliser le moteur de recherche interne à ce blog.
Bonne balade dans le noir !

jeudi 31 décembre 2009

Biotope 2 (2007)

Nous avions laissé le commissaire Toussaint en très fâcheuse posture à l'issue du premier tome de Biotope, sur cette planète encore préservée, vierge de toute présence humaine, hormis cette base scientifique où il a été envoyé avec deux adjoints pour enquêter sur un meurtre. La folie semblait s'être emparée de l'équipe des savants, qui s'étaient entre tués, avant de détruire complètement la base. Mais Toussaint a maintenant un problème plus urgent à régler : comment survivre au coeur de cette forêt, avant d'espérér un jour regagner la Terre ? Quant à savoir s'il est le seul humain sur cette planète...

Léger changement de registre pour la conclusion de ce dyptique, qui bascule sur les vertus comparées des systèmes utopiques. Car au-delà de l'enquête qui avait amené le trio de flics sur Biotope, il est carrément question de sauver non plus des hommes des griffes d'un éventuel meurtrier, mais une planète toute entière de la férocité de l'Homme. Alors, il faut se laisser entraîner dans le sillage du rondouillard Toussaint, un peu balloté au gré des événements qui ponctuent la lutte entre les derniers humains de Biotope. Coté esthétique, l'album entier est dominé par toutes les nuances du vert offert par la végétation locale, agrémenté de touches orangées, celles des combinaisons des protagonistes de la lutte finale. Ce dyptique est une curiosité qui mérite le détour.

Biotope 2
Scénario Appollo et dessin Brüno
Dargaud, 2007 – Collection Poisson Pilote - 48 p. coul. – 9,80 €

[Chronique parue dans l'Ours Polar n°43, septembre 2007]

Aucun commentaire:

Publier un commentaire