Ce blog est entièrement consacré au polar en cases. Essentiellement constitué de chroniques d'albums, vous y trouverez, de temps à autre, des brèves sur les festivals et des événements liés au genre ou des interviews d'auteurs.
Trois index sont là pour vous aider à retrouver les BD chroniquées dans ce blog : par genres, thèmes et éditeurs.
Vous pouvez aussi utiliser le moteur de recherche interne à ce blog.
Bonne balade dans le noir !

jeudi 31 décembre 2009

Helter skelter (2007)

Lili est une mannequin adulée des foules. Et pourtant si les foules savaient... La vérité est que ce corps de rêve qui s'étale à la une des magazines de mode, sur les plateaux de tournage, ce n'est pas le vraiment le sien, à Lili. Il a entièrement été remodelé dans une clinique privée, et seule la directrice de l'agence qui emploie le top-model est au courant, et pour cause : c'est elle qui a investi sur Lili pour faire d'elle une star. Mais la nature reprend vite le dessus, et le le corps de l'idole du peuple se rebelle. Ajoutée aux pressions de son travail (la concurrence avec une jeune de quinze ans naturellement belle) et à ses amours tumultueuses avec un héritier d'une chaîne de grands magasins, cette lutte contre elle-même rend Lili invivable. Elle passe ses nerfs sur sa « manager », à la fois confidente et esclave. Dans le même temps, un inspecteur tenace et perspicace enquête sur des suicides de jeunes femmes passées par la même clinique que Lili...

Helter Skelter, manga très sombre, pose la question : jusqu'à quel point un être humain peut-il endurer la souffrance ? Cette question est valable pour tous les protagonistes de cette histoire tragique, car tous ceux qui gravitent autour de Lili, qui navigue entre auto-destruction et régénération, reçoivent l'onde de choc de sa détresse. Les réactions de chacun face à cette femme monstrueuse dans tous les sens du terme sont magnifiquement décrites par une auteur, Kyôko Okazaki, dont la postface nous rappelle opportunément l'importance de l'oeuvre dans la BD nippone. Helter Skelter a obtenu le Prix Tezuka en 2004.

Helter Skelter
Scénario et dessin Kyôko Okazaki
Casterman 2007- Collection Sakka - 320 p. noir et blanc- 12,95 €

[Chronique parue dans l'Ours Polar n°43, septembre 2007]

Aucun commentaire:

Publier un commentaire